Technologie de l’électronique industrielle

  • 243.C0
  • DEC 3 ans
  • Alternance travail-études

But du programme

Former la ou le technologue de manière à ce qu’il soit en mesure de concevoir, d’installer, d’entretenir et de dépanner des équipements de commande de procédés industriels.

  • Le DEC en Technologie de l’électronique industrielle fait partie du TOP 10 des professions de la formation collégiale (DEC) dont la valeur carrière septembre est la plus élevée, selon le Palmarès des carrières 2017!

Profil idéal

Aptitudes et intérêts pour l’application pratique des sciences (mathématiques, physique) ainsi que pour l’électricité, l’électronique et les contrôles industriels. Bonne dextérité manuelle, facilité à communiquer, sens de l’observation, intérêt pour la créativité et l’innovation technologique, débrouillardise, capacité à travailler en équipe et polyvalence. Capacité à voyager pour ceux considérant une carrière à l’international.

Nature du travail

  • Assister l’ingénieur dans la conception de dessins et l’élaboration de circuits électriques et électroniques.
  • Installer, dépanner, calibrer et réparer des équipements électriques et électroniques.

Liste des compétences

  • 042Y Traiter l’information relative aux réalités du milieu du travail en technologie de l’électronique industrielle.
  • 042Z Effectuer des travaux d’atelier.
  • 0431 Gérer et utiliser un poste de travail informatique en milieu industriel.
  • 0432 Produire des plans d’électronique industrielle.
  • 0433 Planifier des activités de travail.
  • 0434 Installer des appareils dans un système de contrôle-commande.
  • 0435 Résoudre des problèmes mathématiques en électronique industrielle.
  • 0436 Vérifier des signaux et des alimentations de très basse tension.
  • 0437 Vérifier des équipements de puissance.
  • 0438 Analyser le fonctionnement d’un procédé.
  • 0439 Faire fonctionner des systèmes de contrôle-commande.
  • 043A Programmer des unités de commande.
  • 043B Régler le fonctionnement des appareils de la chaîne de mesure.
  • 043C Régler le fonctionnement des éléments finals de contrôle.
  • 043D Programmer un système de supervision.
  • 043E Participer à la mise en service d’un système de contrôle-commande.
  • 043F Effectuer l’entretien préventif des équipements d’un système de contrôle-commande.
  • 043G Effectuer le dépannage d’un système de contrôle-commande.
  • 043H Participer à la conception d’un projet de contrôle-commande.

 

Les femmes dans les métiers non-traditionnels

 

Christian Albert

Enseignant

Technologie de l'électronique industrielle

Information générale

Conditions d'admission

Conditions générales

Diplôme d’études secondaires (D.E.S.) ou diplôme d’études professionnelles (D.E.P.) et avoir réussi :

  • langue d’enseignement de la 5e secondaire;
  • langue seconde de la 5e secondaire
  • mathématiques de la 4e secondaire

Conditions particulières du programme

Avoir réussi :

  • Le cours de science et technologie de l’environnement ou science et environnement ou l’équivalent;
  • Le cours de mathématiques technico-sciences de la 4e secondaire ou culture, société et technique de la 5e secondaire ou l’équivalent;
    Le cours de mise à niveau pour le préalable de mathématiques technico-sciences de la 4e secondaire est offert au Cégep à la session d’automne. Par contre, les étudiants n’ayant pas réussi les cours préalables avant le début de la session seront dirigés vers le programme Tremplin Dec.

Particularités du Cégep

Nos particularités :

  • La possibilité de stages rémunérés en alternance travail-études (ATE)
  • un programme entièrement renouvelé, des professeurs possédant une expérience diversifiée (conception, micro-ordinateurs, automatisation, contrôle de moteurs, etc.)
  • des laboratoires et des équipements des plus modernes
  • un projet de fin d’études centré sur la réalisation d’un système contrôle-commande appliqué au domaine industriel

Orientations universitaires

  • Possibilité d’une passerelle DÉC-BAC avec l’Université Laval, l’école Polytechnique de Montréal, ainsi que l’École de Technologie Supérieure donnant droit au permis d’exercice de la profession d’ingénieur.

Perspectives de carrières

Perspectives professionnelles

La technicienne ou le technicien en technologie de l’électronique industrielle oeuvre dans les industries de la métallurgie, des pâtes et papiers, de la chimie et de la pétrochimie, chez les manufacturiers et distributeurs d’équipements électriques et électroniques industriels, les entrepreneurs spécialiés en instrumentation et contrôle, les firmes d’ingénieurs-conseils, les municipalités (épuration des eaux et traitement des déchets), les entreprises utilisant des appareils sophistiqués de contrôle de procédés industriels (automates programmables, pneumatiques, hydrauliques) et ils peuvent aussi assurer l’entretien des systèmes de contrôle dans les édifices publics et parapublics.  L’aisance dans les relations avec le public et une bonne maîtrise de la langue française parlée et écrite sont des atouts recherchés par les employeurs pour les postes de représentation technique et de service à la clientèle.

Placement des diplômé(e)s

En 2019, 100 % des diplômés du Collège se sont trouvé un emploi relié. Notons que de 2016 à 2019 inclusivement, 100 % des diplômés se sont trouvé un emploi directement relié à leur domaine d’études.Selon le Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, en 2018, 99 % des étudiants finissants se destinant à l’emploi ont été embauchés. La tendance est la même pour 2020 et la demande ne cesse de croître.

Salaire initial

Selon la Relance au collégial en formation technique – Enquête 2018, le salaire moyen brut se situe à 26,11 $ pour les étudiants sortants. Selon le Guide des salaires en fonction des professions au Québec (produit par Emploi-Québec), le salaire moyen entre 2017 et 2019 était de 30 $. La demande et la tendance sont à la hausse.

Découvre notre programme

Fiches carrières

Mathieu Arseneau

2014

Parcours scolaire

Programme complété au Cégep de Sorel-Tracy

  • Technologie de l’électronique industrielle

Stage ATE

  • Hydro-Québec / Technicien en automatisme

Parcours professionnel

Mathieu a occupé un type d’emploi relié à son domaine d’études.

BBA inc. – Technicien en automatisation de novembre 2014 à aujourd’hui

  • Faire de l’ingénierie de détail
  • Faire de la conception
  • Programmer toutes les plateformes PLC
  • Assurer le support technique
  • Assister à des formations

Réalisations et accomplissements

« J’ai fait l’ingénierie de tous les services auxiliaires du barrage de La Romaine 3 pour Hydro-Québec ce qui comprend la conception de tous les schémas de commande, de raccordements, etc. J’ai également fait toute l’ingénierie de détail, la programmation et la mise en service pour l’ajout d’un concasseur à pierre pour la mine d’or Rosebel de IamGold au Suriname. Bref, mon emploi me permet de toucher à tous les domaines de l’automatisation via différents projets et me donne également la possibilité de voyager. »

Karolane Lapointe Champagne

2017

Parcours scolaire

Programme complété au Cégep de Sorel-Tracy

  • Technologie de l’électronique industrielle

Parcours professionnel

Karolane a occupé un type d’emploi relié à son domaine d’études.

Schneider Electric. – Conceptrice électrique de juin 2017 à aujourd’hui

Assurer la conception de circuit et contrôle pour les produits de basse et de moyenne tension.

  • Préparer des schémas tri filaire et de contrôle
  • Faire la conception de dessin électrique et de schéma de câblage
  • Dessiner l’arrangement utilisé dans la fabrication.

Réalisations et accomplissements

« Pour moi, ma réussite scolaire est un accomplissement en soi, car étant financièrement indépendante, j’étais à l’emploi durant toute ma formation. Jumeler travail/études demeure une tâche ardue, car la fatigue est très présente et nui à la concentration. »

Journée type de travail

  • Assister à la rencontre avec l’équipe de travail
  • Mettre à jour les informations du projet en cours
  • Procéder aux modifications ou à la conception des dessins électriques
  • Remettre les dessins au chargé de projet (ingénieur) afin qu’il valide le tout et les envoie au client pour approbation

Équipe intervenante

  • Christian Albert
  • Philippe Blanchard
  • Sylvain Champagne
  • Martin Lebeau
  • Nourredine Seddiki
  • Olivier Chapdelaine
  • Sylvain Laurion

Activités

Olivier Dostie

Finissant en Technologie de l'électronique industrielle

Le programme d’électronique industrielle permet aux étudiants d’acquérir des compétences pour devenir des techniciens polyvalents et prêts à entrer sur le marché du travail. Les enseignants du Cégep de Sorel-Tracy sont qualifiés et disponibles. Leur expérience professionnelle est mise à notre disposition via un programme comportant principalement des travaux pratiques en équipe. La Technique est diversifiée, ce qui permet d’avoir plusieurs cheminements de carrière en finissant. Je recommande fortement ce programme à tous ceux intéressés par l’automatisation et qui sont à la recherche d’un programme formateur et stimulant.

Inscription via le SRAM

Inscrivez-vous à ce programme directement via le SRAM!

Cliquer sur « Soumettre une demande d’admission ».
Choisir l’option « Candidat régulier ».
Prévoir des frais de 30 $ non remboursable pour le traitement de votre demande d’admission.