Rester motivé

 Réussir ton DEC te demandera de persévérer et de demeurer investi jusqu'au bout de ton projet. 

Pas toujours facile de faire preuve de discipline semaine après semaine, de ne pas se laisser envahir par le découragement, par les distractions, ou de se défaire de la fâcheuse habitude de remettre à plus tard!

COMMENT ENTRETENIR SA MOTIVATION?

  • Ta motivation peut être de nature extrinsèque: être alimentée par des facteurs extérieurs à toi, par ton désir de ne pas décevoir tes parents, ta famille, tes amis, par ton besoin d'être reconnu socialement, de sentir qu'on est fier de toi.
  • Ta motivation doit aussi et surtout être de nature intrinsèque : être alimentée par tes propres objectifs de vie et de carrière, eux-même appuyés sur tes valeurs et tes convictions. Tu dois trouver un sens aux tâches à accomplir, voir leur utilité dans ton cheminement et réaliser que tu possèdes tout ce qu'il faut pour y arriver.  

Le feuillet « La motivation » te donne des pistes de réflexions pour prendre soin de ta motivation scolaire (aussi disponible au local BAR). 

Pour t'aider à définir ton projet scolaire, visite la page sur l'orientation ou consulte Claude Lévesque, ton conseiller en orientation, au service de consultation.

 

VAINCRE LA PROCRASTINATION 

La procrastination, c'est l'habitude de remettre inutilement le travail à plus tard. Elle peut mettre en péril ta réussite, mais aussi ton bien-être. 

D'abord mieux se connaître et comprendre pourquoi

Qu'est ce qui te pousse à repousser les tâches à accomplir? Est-ce le stress, de l'ennui, du découragement, une fausse impression d'avoir beaucoup de temps ou au contraire que l'objectif est trop gros et inatteignable de toute façon? Quels sont les prétextes que tu évoques pour justifier les reports? Tiennent-ils vraiment la route face aux faits? As-tu eu vraiment obtenu du positif de cette pratique par le passé? Bien identifier tes prétextes t'amènera à prendre conscience lorsque tu basculeras en mode procrastination!

Pour mieux comprendre les raisons qui poussent à remettra à plus tard, consulte la page web sur le sujet du centre d'aide aux étudiants de l'Université Laval

Pour en savoir plus, parcours l'Atelier interactif : La procrastination : cessez de remettre à plus tard (Centre d'aide aux étudiants, Université Laval)

  LA TECHNIQUE POMODORO 

Simple à appliquer, cette technique de gestion du temps, développée par Francesco Cirillo dans les années 1980, permet d’augmenter la productivité, d’éliminer les pertes de temps et d’éviter les distractions, donc de contrer la procrastination et le manque de motivation. Elle favorise la concentration sur une tâche en la segmentant en courtes périodes permettant ainsi d’atteindre avec satisfaction des résultats concrets rapidement. À essayer si vous n’arrivez pas à compléter vos nombreux travaux en attente! 

Tu auras besoin de : 

  • Une petite minuterie de cuisine (style tomate si tu souhaites adhérer au concept original). Attention à ne pas te laisser par ton cell si tu l'utilise comme minuterie...
  • Une liste des choses à faire, en y détaillant le plus possible les tâches précises à accomplir.

Procédure : Tu peux télécharger et utiliser la feuille de tâches Pomodoro (aussi disponible au local BAR)

  1. Écris les tâches à effectuer sur la la feuille (lectures à faire, exercices, résumés de cours, partie d'un rapport ou d'un travail, etc.) 
  2. Régle la minuterie à 25 minutes. 
  3. Travaille sur la 1re tâche sans interruption jusqu’à la sonnerie du minuteur, soit 25 minutes (cycle de 1 tomate). Durant cette période on s’efforce de ne pas se laisser distraire (pas de téléphone, ordinateur, jeux vidéo, conversation, etc.) afin de rester concentré uniquement sur la tâche ciblée. 
  4. Prends une pause de 5 minutes après la 1re période de 25 minutes.
  5. Continue de travailler sur la tâche pendant une deuxième période de 25 minutes sans interruption suivie d’une pause de 5 minutes. Répétez cette séquence une troisième fois pour la même tâche ou la suivante. 
  6. Après la 4e période de 25 minutes de travail, accorde-toi une pause plus longue, soit de 15 à 30 minutes, en tentant de bouger et de te changer les idées. Ton cerveau reviendra plus diposé à travailler par la suite.
  7. Recommence le cycle des 4 « tomates » jusqu’à ce que les tâches sur ta liste soient réalisées.
  8. Après chaque segment de 25 minutes complétée, faites un X sur ta liste. Tu verras rapidement le temps (correspondant au nombre de « tomates ») pris pour réaliser chaque tâche et ton travail avancera plus facilement...très satisfaisant! 

 

Licence Creative Commons
Le contenu de cette page est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 2.5 Canada.