Plagiat

Qu’est-ce que le plagiat?

Il est normal, même essentiel, d’utiliser les propos et idées d’autres auteurs dans un travail collégial.  Le plagiat ne signifie pas ne pas utiliser les idées d’autrui, mais bien « faire passer pour les siens les textes ou les idées d’autrui ». (UDEM)

Comment éviter le plagiat : citer ses sources!

Bonne nouvelle : le plagiat est très simple à éviter! Il s’agit simplement de nommer d’où provient l’information que l’on utilise

Au Cégep de Sorel-Tracy, il existe un guide maison de présentation des travaux écrits. celui-ci vous donne plus d’information sur la façon de citer. Mais voici les règles de base :

Citation courte

Pour une citation courte, on met l’extrait entre guillemets « » et on indique la référence (source).

Citation longue

Lorsque l’extrait fait plus de 3 lignes, on le place en retrait (environ 2-3 doigts à gauche et à droite) et on inscrit la référence.

Reformulation (Paraphrase)

La reformulation, c’est réécrire dans ses propres mots ce que l’auteur a écrit. Il faut bien sûr, écrire la source.  Il ne suffit pas de changer deux ou trois mots.

Par exemple (diapason) :

Texte original : Il nous semble plus probable que le comportement dépende à la fois des facteurs génétiques et environnementaux qui s’interinfluencent continuellement d’où la difficulté d’en déterminer les contributions respectives.

Mauvaise reformulation : Il semble plausible que le comportement dépende des facteurs génériques et environnementaux qui s’interinfluencent constamment d’où la difficulté d’en cerner les contributions respectives.

Bonne reformulation : Lecompte et Poissant soutiennent que, comme les facteurs génétiques et environnementaux sont en constante interaction, il est difficile d’établir une seule cause et le comportement résulterait plutôt de l’ensemble de ces facteurs. 1. Note en bas de page

Écrire une référence 

Deux méthodes sont plus souvent utilisées :

1-      La note en bas de page : après la citation ou la reformulation, on insère un chiffre d’appel (exposant) et on inscrit dans la note en bas de page les informations bibliographiques (nom et prénom de l’auteur, titre, sous-titre, adresse bibliographique).

2-      Système anglo-saxon (aussi appelé auteur-date) : après la citation ou la reformulation, on inscrit entre parenthèses le nom de l’auteur, la date de parution et la page de référence. En fin de document se trouvera la médiagraphie ou la bibliographie avec l’information bibliographique complète de la source utilisée.

Vérifier auprès de votre enseignant sur la méthode qu’il exige.

Écrire une médiagraphie/bibliographie

[Note : les informations ci-dessous sont tirées du guide maison de présentation d'un travail écrit. Il est possible que votre enseignant ait d’autres exigences, veuillez vérifier avec lui]

Voici les exemples les plus fréquents de référence. Notez les styles d’écriture et la ponctuation :

Livre :

NOM DE FAMILLE, Prénom. Titre, collection (s’il y a lieu), Lieu de publication, Maison d’édition, année, nombre de pages suivi de p.

Revue :

NOM DE FAMILLE, Prénom. « Titre de l’Article ». Titre du périodique, vol., n°, date, p.

Site web :

NOM DE FAMILLE, Prénom, Titre de la page, [en ligne], [www.adresse.com](date)

Pour plus d’exemples, consultez le guide maison de présentation d’un travail écrit [lien]

Sanctions

Le plagiat entraine la note de zéro pour l’activité d’évaluation en question. En cas de récidive, la direction des études peut imposer les sanctions suivantes :

-          Échec du cours concerné;

-          La suspension du programme;

-          L’exclusion temporaire ou définitive du collège.

Voir l’article 6.9 de la Politique institutionnelles d’évaluation des apprentissages.

Petit mot sur la fraude

La fraude « est un acte de tromperie fait pour gagner un avantage personnel, parfois au détriment de l’autre ». Il peut s’agir d’entre antres :

  • Copier lors d’une séance d’examen;
  • Réutiliser un travail produit dans un autre cours sans avoir obtenu au préalable l’accord de l’enseignant;
  • Acheter un travail sur le web;
  • Faire exécuter par une autre personne un travail faisant l’objet d’une évaluation.

Même s’il ne s’agit pas de plagiat, ce comportement est passible des mêmes sanctions que le plagiat.

Droit d’auteur versus plagiat

Plagier signifie « Copier (un auteur) en s’attribuant indûment des passages de son œuvre » alors que l’atteinte au droit d’auteur signifie utiliser, reproduire ou distribuer une œuvre avant sa 50e année de création, soit le moment où elle entre dans le domaine public.

Donc, si vous copiez une partie du livre « Le Capital » de Karl Marx publié en 1867 sans le citer, il s’agit de plagiat, même si vous ne faites pas atteinte au droit d’auteur, car l’œuvre est du domaine public.